mardi 22 février 2011

PLAYMOLUDUS, un jeu de combat de Gladiateurs


PlaymoLudus est le second jeu que je présenterai à Cannes lors du prochain FIJ à la fin de la semaine.

Il s'agit en fait de l'adaptation de la règle de Two Hour Wargames sur les combats de gladiateurs, Red Sand, Blue Sky (RSBS). Cette dernière se joue sans cases en terrain libre. J'ai cependant remarqué lors des différentes manifestations que j'ai pu faire, que le public de néophytes avait de grande difficultés à déplacer ses pions sur un terrain libre. Il préfère nettement à priori le déplacement pas case. Au moins tant qu'il n'a pas l'habitude de ce type de jeu.

Afin de pouvoir le présenter dans les salons et autres festivals, j'ai fait le travail inverse de d'habitude pour un joueur de jeu d'histoire, j'ai rajouté des cases à un jeu qui s'en était affranchi afin de le rendre plus accessible aux débutants et autre grand public.

De même, suite à mes lectures sur le sujet, j'ai limité le jeu à 4 types de gladiateurs. Les plus rependus et commun du monde romain dont j'illustre l'article avec leur fiche de personnage.


La caractéristique principale et primordiale pour chacun d'entre eux est sa réputation. Il s'agit d'un score à ne pas dépasser lorsqu'on fait un test. Les tests sont nombreux dans le jeu et se font en lançant 2D10 en général. Plus on obtient de scores inférieurs à sa réputation et plus son action est réussie selon le modèle classique des règles THW.


Pour les gladiateurs, j'ai gardé les deux principaux couples. Mirmillon contre Thrace et Sécutor contre Rétiaire. Cela semble correspondre aux dernières recherches sur le sujet qui prônent l'existence de deux écoles, les lourds contre les légers; afin de ménager le plus de spectacle possible.

Pour les légers, le Thrace est le gladiateur de base, le plus évolué étant le svelte et exotique Rétiaire avec son fameux trident et son extravagant filet de pêche.
Pour les lourds, le Mirmillon est le gladiateur de base, le plus évolué étant le pesant et blindé Sécutor.


Chacun d'entre eux possède des protections spécifiques localisées avec précision ainsi qu'un nombre de point de fatigue que les joueurs vont dépenser pour faire le spectacle. La gestion de ses points de fatigue est la clef de la victoire pour le Gladiateur, mais être top mollasson et s'économiser, peut vous exposer à des blessures plus ou moins graves ce qu'il faut mieux éviter.


Le jeu est cependant assez lourd à gérer; il n'est pas à la porter de n'importe qui. La présence d'un animateur est indispensable pour le mettre en œuvre. Mais bon, lorsqu'on veut simuler des combats à un contre un, si on veut que le jeu ne soit pas fadasse il faut bien l'étoffer un peu.



J'avais prévu des règles avec les animaux sauvages, mais je n'est jamais eu le temps de me pencher sérieusement dessus.

Stéphane

12 commentaires:

  1. Super ! Je joue aussi avec les playmo sur des règles SOBH. Je n'ai pas l'arène, mais ton article me donne envie de l'acheter !

    RépondreSupprimer
  2. Il faut faire vite, elle est en train de disparaitre du catalogue ;)

    Stéphane

    RépondreSupprimer
  3. terrible !!!!
    je pensais pas qu'il y aurait l'arène.

    Si mon fils passe au FIJ je suis bon pour lui acheter l'arène à son prochain anniversaire. :mrgreen:

    RépondreSupprimer
  4. Impressionnant !
    Et beau travail d'adaptation.

    RépondreSupprimer
  5. Merci les gars, je sent que je vais finir par vous convertir (remarque, je ne crois pas avoir beaucoup d'effort à faire :mrgreen:)

    Notez l'avantage des playmo sur le 28mm et autres figurines en plomb, on peut changer leur équipement et leur arme en cours de partie. Très pratique ;)

    Stéphane

    RépondreSupprimer
  6. Je confirme....pour avoir joué à LOTHS avec les pirates du fiston.

    Sinon, les romains ne sont plus au catalogue français. L'arène n'est plus dispo qu'en VPC il me semble.

    RépondreSupprimer
  7. On en trouve encore dans quelques magasins et à deux ou trois autres endroits. Elle doit déjà se trouver sur certains vide greniers. Mais de toute manière elle devient difficile à trouver.

    Stéphane

    RépondreSupprimer
  8. J'ai aussi constaté à plusieurs occasion que les neophytes ressentent le besoin d'être "cadrés" pour le déplacement de leurs figurines.

    Je me demande si un accessoire type réglette de distances fixes, comme utilisée à "Song Of Blade and Heroes" ou "Pirates of the Spanish Mains" (les p'tits bâteaux cartes à collectionner) ne constituerait pas un compromis confortable.

    Dans le même genre, le mort-né Aarklash Warpack, utilisait, matériellement, les cartes à jouer du jeu pour les distances (mouvements et portées).

    RépondreSupprimer
  9. Non, ça ne suffit pas. J'ai essayé avec des réglettes, mais le fait de leur laisser un terrain libre pose réellement des problèmes à pas mal de non-joueurs habituels qui se demandent comment il doivent faire pour bouger leur trucs. Généralement, ils ne savent pas où il faut aller.
    Bizarrement, avec les cases, ça va mieux.
    Je pense que s'il n'y avait que le déplacement cala pourrait aller, mais comme ce sont des jeux avec plein d'autres mécanismes et paramètres ça fait trop d'un coup.
    C'est le constat que j'ai fait lors de nombreuses animations et croyez moi, j'aurais préféré faire une arène sans hexagone et ne pas avoir à remédier des règles qui tournent bien sans cela ;)

    Stéphane

    RépondreSupprimer
  10. En fait les dernières ref playmo romains sont désormais au catalogue dans la rubrique Egypte.

    RépondreSupprimer
  11. C'était très chouette, dommage que je n'ai pas pu le tester.

    RépondreSupprimer
  12. Ben te plaints pas, tu as terminé second à la course de chars en coiffant sur le poteau l'équipage blanc.

    Stéphane

    RépondreSupprimer